considérations générales

 

Index
considérations générales
évolution de la psychothérapie
approche en psychothérapie
approche personnelle
conclusions
Liens

Ce que l'on désigne de nos jours et de plus en plus par psychothérapie éclectique intégrative s'appelait éclectisme il y a une quarantaine d'années.

Question de précision, cette expression n'est qu'en apparence, redondante car elle nous permet d'une part de saisir la façon dont le psychothérapeute qui utilise une panoplie de techniques travaille (voir fichiers suivants) et, d'autre part, de constater l'évolution dans notre vocabulaire en psychologie.

 

Au moment où l'on parle beaucoup d'intégration en opposition au sectarisme et à tous ceux des "ismes" dont l'évocation signifie destruction et déshumanisation, au moment où l'on parle de mondialisation et de globalisation en opposition aux communautarismes, formes naines des nationalismes, il est agréable de voir que la psychologie, l'une des sciences du "vivant", et ses applications pratiques dont la psychothérapie (1), accompagnent, comme toujours elles l'ont fait par ailleurs, les mouvements sociétaux.

Après tout, vérité de Monsieur de La Palice oblige, c'est notre cerveau qui nous dicte nos conduites, c'est dans notre cerveau que prennent forme les connaissances, dont la psychologie comme discipline et ses applications pratiques; donc, pas de mystère si l'évolution de l'un, l'être humain dans son entendement, ensemble de prises de conscience et de connaissances, entraîne l'évolution de l'autre, la psychologie avec ses applications pratiques!

 

Première observation: l'évolution dans notre pratique de la psychothérapie est intrinsèquement liée à celle des mentalités et donc de la psychologie.

 

La psychologie, l'une des sciences du "vivant", toujours en devenir nous permet, par notre réflexion, nos observations, nos expérimentations, notre utilisation de techniques d'investigation de plus en plus précises et variées, de comprendre les mécanismes de la pensée, les motifs et les mobiles de nos comportements, l'origine de nos émotions, les multiples interactions entre nous-mêmes, psyché à l'intérieur d'un soma, et tout ce qui constitue le monde extérieur soit les différents systèmes auxquels nous appartenons depuis la naissance et au fil des ans et avec lesquels nous sommes le plus souvent en situation de confrontation!

 

Deuxième observation: tout comme notre connaissance de l'être humain s'est affinée, les techniques pour en atténuer ses souffrances de nature cérébrale, pour le rendre moins malheureux et même pour le rendre très heureux, la sérénité devenant un objectif de plus en plus recherché, se sont elles-aussi à la fois affinées et multipliées.

 

A l'heure actuelle, la psychothérapie recouvre un vaste ensemble de techniques (2) aux méthodologies diverses, analytique, systémique, cogntivo-behaviorale, psycho-corporelle, artistiques et autres, et aux origines variées dont les observations cliniques, concepts philosophiques, expérimentations, approches sociétales.

Par contre, quelles que soient la méthode utilisée et les origines des diverses méthodes, elles ont toutes un même but, pour les unes ce but est implicite, pour les autres, il est franchement énoncé: c'est celui de rendre le bonheur de vivre à la personne.

 

Troisième observation:

La pratique de techniques dont le but ultime est de rendre le bonheur à autrui que ce soit en commençant par le premier d'entre les buts primaires  soit la disparition d'une symptomatologie,  ou bien parvenir à un mieux-être et, ou phénomène nouveau dans la conscience occidentale, recherche du bien-être comme cela est proposé de plus en plus, ne peut être considéré que comme un art.

Par contre, la psychologie, discipline de laquelle la psychothérapie procède, est une science car, si, comme dans tout domaine, on peut avoir de brillantes intuitions, la démarche heuristique par l'emploi de recherches expérimentales et appliquées, questionnements et tâtonnements par essais et erreurs, réflexions et connaissances didactiques en pathologie et en lois du comportement humain avec, depuis quelques temps, utilisation des techniques de neuroimaging est nécessaire pour toujours mieux appréhender la diversité des problèmes présentés par la personne, cette diversité s'expliquant par des causes multiples, psychologiques, psycho-physiologiques, psycho-sociales, génétiques ou autres, interagissant entre elles à l'occasion.

 

 (1) Parmi les applications  pratiques de la psychologie,  il y a le psycho-diagnostic à partir des tests d'intelligence, de personnalité objectifs et projectifs, d'aptitudes, d'orientation, de neuropsychologie, etc..., des activités ludiques (jeux, dessins, modelages) comme outils diagnostiques et psychothérapeutiques avec les petits enfants (voir mon ouvrage "L'enfant maltraité"), les psychothérapies; on peut ajouter la formation aux techniques d'entretiens (ex: embauche), le "coaching" etc.., c'est-à-dire toute formation faisant intervenir la psychologie.

(2) il y en aurait plus de 150 répertoriées; certains parlent même de quelque 200 techniques disponibles à l'heure actuelle

 

[Index] [considérations générales] [évolution de la psychothérapie] [approche en psychothérapie] [approche personnelle] [conclusions] [Liens]

Copyright (c) 2005, Dominique Brunet, Ph.D. Tous droits réservés.

mailto:dom.brunet@wanadoo.fr